Franz Kafka

Création 2024-2025

Franz Kafka

par DER ZOOLOGE VON BERLIN

La création est en cours, en enquête, jusqu'à l'automne 2025.

Der Zoologe von Berlin emprunte à nouveau le chemin en quête d'auteurs, de poètes qui offrent de notre monde une pensée, une vision, une sensation complexe, directe, dans sa dureté et qui pourtant éclairent notre existence. Cette fois il chemine avec Franz Kafka, comme il a cheminé un temps avec Frank Wedekind et tous les autres poètes et auteurs dont nous interprétons, disons, aimons les textes. De Friedrich Nietzsche, Goethe, Sylvia Plath, Ernst Jandl, … du Moyen âge à aujourd'hui. Un chemin souvent tissé d'apparitions animales, que le Zoologiste examine.

Cette fois, c'est la rencontre avec Franz KAFKA pour une création avec des textes lus ou interprétés de façon plus théâtrale. La musique électronique minimaliste composée de manière cinématographique sera un guide, enveloppe, espace, paysage …

Der Zoologe se place en découverte de cette matière littéraire et fera des escales, pour monter les élaborations successives au public.
Ce sera un chemin tissé d'apparitions, parfois animales, que le Zoologiste examine. Il marchera, comme toujours, sur une sente de forêt, sous un orage acide, aboutissant à une interminable autoroute.

DISTRIBUTION

Composition : Sergio Zamparo

Comédienne : Isabel Oed

Création vidéo et lumière : Julien Huraux

PROCHAINES DATES
  • 10 février 2024, à la Salle Noire
CONTACT

Clément CORRIETTE
chargé de diffusion & de production 

diffusion@barbarins.com 

06 16 82 87 78 

  • MUSIQUE
    Le son des textes et des musiques est une voie qui ouvre l'écoute , la sensation, l'émotion ou la compréhension.
    La forme musicale recherchée va vers la musique minimaliste : courant musical des années 60, né aux USA (John Cage, Steve Reich, Philip Glass, Arvo Part…) et organique.
    Elle ne soulignera pas les mots ou phrases mais crée une ambiance globale, en s'inspirant des tensions, des environnements décrits, des intensités intérieurs du protagoniste Franz Kafka, des ses émotions.
    Considérant la richesse des textes de Kafka, la musique n'illustre pas, elle permet la découverte d'une pensée, d'une sensation, d'une intuition… par l'espace qu'elle laisse.
  • LES CORPS
    Partant de la lecture des textes Der Zoologe von Berlin va vers le jeu, et la voix parlé-chantée. 
    L'incarnation ?
    Le rapport au jeu, quelle intensité et forme ?
    Le corps d'une comédienne disant un texte d'un auteur homme. De son journal.
    Qui est-elle; et où? Que nous raconte le corps du musicien présent sur scène?
    La forme sera aussi puisée dans les dessins de Franz Kafka.
  • TEXTES
    Faire éprouver la dynamique de la pensée de Franz Kafka.
    Il a été choisi de s'inspirer principalement de ce qui a été donné par les Journaux de ce grand auteur
    Si complexe parfois et si ouverte à d'autres, son écriture nous happe et nous sème.
    Nous cheminons dans le labyrinthe de son esprit et des jours qui passent.
    Il a été choisi comme matière première, non pas un de ces récits ou romans, qui suivent une histoire, une dramaturgie, mais des écritures fragmentaires, dont en premier ses journaux, auxquels viennent s'ajouter des textes courts, le plus souvent publiés après sa mort.
  • SCÉNOGRAPHIE
    Pour ce spectacle, la recherche questionne comment l'espace par la lumière, des images projetés et le mouvement des corps peut rejoindre cette première construction avec Kafka, qui est une lecture dans un paysage musical qui crée des images uniquement mentales.
    Une création lumière, des images, les corps en mouvement vont s'ajouter avec délicatesse et concision, à cette construction déjà existante pour faire advenir des images, des visions dans l'espace.
    Ces axes de recherche pour la création enquêtent aussi sur les moyens de rester ouverts à l'invention mentale des spectateurs, comme l'offre la lecture seule d'un texte.
    Comment ne pas écraser ou voler l'espace de cette invention en chaque tête présente.